Côte d’Ivoire : comment Amadou Gon Coulibaly tente de relancer la loi de programmation militaire

0
56

Des soldats ivoiriens à Abidjan, le 23 octobre 2015. © Schalk van Zuydam/AP/SIPA

Face aux difficultés rencontrées par l’armée ivoirienne et afin de relancer la loi de programmation militaire, le Premier ministre hâte ses équipes pour mettre en place un montage financier de près de 508 milliards de F CFA.


Amadou Gon Coulibaly, le Premier ministre, active ses équipes pour mettre en place un montage financier d’environ 508 milliards de F CFA (774,4 millions d’euros). Objectif : relancer la loi de programmation militaire, que le Parlement avait adoptée en 2016.

Censée changer le visage des armées ivoiriennes pour un montant estimé à 2 254 milliards de F CFA sur la période 2016-2020, celle-ci rencontre des difficultés de financement.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n’êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné à l’édition papier ?
Contactez-nous à mkt@jeuneafrique.com pour bénéficier d’une offre spéciale.

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l’ensemble des articles sur le site et l’application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l’application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d’archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l’offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici