Cocaïne en Algérie : l’ambassade des États-Unis dément l’arrivée d’enquêteurs américains à Alger

0
94

Une vue du port d’Oran, en Algérie, en juillet 2017. © Martin Sterba/AP/SIPA

L’ambassade des États-Unis à Alger assure qu’aucun agent de la DEA, l’organisme américain chargé de la lutte contre le trafic de drogue, ne s’est rendu en Algérie pour suivre l’enquête sur la saisie de cocaïne au port d’Oran.


Des agents de la Drug Enforcement Administration (DEA), l’organisme américain chargé de la lutte contre le trafic de drogue, se sont-ils rendus en Algérie pour collaborer avec les autorités dans le cadre de l’enquête autour de la saisie record, fin mai, de 701 kg de cocaïne ?

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n’êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné à l’édition papier ?
Contactez-nous à mkt@jeuneafrique.com pour bénéficier d’une offre spéciale.

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l’ensemble des articles sur le site et l’application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l’application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d’archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l’offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici