Cameroun: Le convoi du ministre de la défense attaqué par les séparatistes

0
53

Au moins cinq personnes ont été blessées jeudi suite à une attaque des séparatistes sur le convoi du ministre de la Défense le long de la route Kumba-Ekondo-Titi dans la région sud-ouest.

Le Ministre Joseph Beti Assomo et ses hommes se rendaient à Kumba pour booster le moral des troupes qui serait au plus bas après des épreuves tragiques vécues ces dernières jours.

Publicité

Selon journal du cameroun, quatre soldats et un journaliste de Cameroun Tribune, qui faisaient partie du convoi du ministre à destination d’un camp militaire à Small Ekombe sur la route Kumba-Ekondo Titi, ont tous été blessés lors d’une fusillade entre les militaires et les séparatistes.

Le colonel Didier Badjeck, colonel de l’armée, qui faisait également partie du convoi, a déclaré que six « séparatistes ont été neutralisés » au cours de la fusillade.

Selon le journaliste Grégoire Djarmaila, l’une des victimes de la fusillade, leur convoi a rencontré une forte résistance de la part des combattants qui étaient postés des deux côtés de la route après avoir érigé des barricades.

« Au cours de la fusillade, une particule de verre brisée m’a blessé la mâchoire et j’ai commencé à saigner », a déclaré le journaliste de Cameroon Tribune.

Cependant, ils ont réussi à se rendre à Kumba en toute sécurité avant d’être transportés par avion à Douala, où les quatre autres blessés ont reçu des soins médicaux.

Les événements de jeudi faisaient suite à des combats acharnés à Kumba, Buea et d’autres parties des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun, avec plusieurs victimes enregistrées.

Crédit photo : journalducameroun

Cameroun: Le convoi du ministre de la défense attaqué par les séparatistes

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport.
paulegaelle@afrikmag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici