Cameroun : Le Conseil constitutionnel statue sur les demandes d’annulation du scrutin

0
73

Les candidats de l’opposition qui affirment que l’élection présidentielle au Cameroun a été entachée de fraudes ont été entendus par le Conseil constitutionnel.

Le Conseil, chargé d’étudier les contentieux post-électoraux avant de proclamer les résultats de la présidentielle, a commencé à examiner mardi matin les plaintes post-électorales déposées par plusieurs candidats.

Le président Paul Biya pourrait prolonger son règne de 36 ans s’il est réélu pour un septième mandat. Mais les allégations d’intimidation des électeurs, de violence et de bourrage de suffrages jettent des doutes sur la fiabilité des résultats du vote du 7 octobre et fait monter les tensions politiques.

Le candidat de l’opposition, Maurice Kamto, qui s’est déclaré vainqueur peu de temps après le vote, a demandé à la cour d’annuler les résultats dans sept régions du pays.

« Cette élection était absolument irrégulière », a déclaré mardi au tribunal Emmanuel Simh, vice-président du parti Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) de Maurice Kamto.

Cependant, le Conseil constitutionnel a jugé « irrecevable » la requête du candidat Maurice Kamto, souligant qu’il n’est « pas habilité » à demander la récusation du Conseil.

L’organe chargé de l’organisation des élections au Cameroun, Elecam, a déclaré pendant le week-end qu’il n’avait vu aucune preuve de fraude. Le porte-parole du gouvernement, Issa Tchiroma Bakary, a également rejeté les accusations de fraude.

Les candidats Joshua Osih et Cabral Libii ont demandé l’annulation totale du scrutin. Des groupes de la société civile ont appelé à des manifestations pacifiques contre le processus électoral, mais aucune n’a encore eu lieu.

Le Conseil constitutionnel doit examiner dix-huit requêtes avant de prononcer les résultats définitifs.

Crédit photo : journalducameroun

Cameroun : Le Conseil constitutionnel statue sur les demandes d’annulation du scrutin

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport.
paulegaelle@afrikmag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici