Cameroun: l’ambassadeur américain convoqué après ses propos polémiques

0
93

Par RFI

Peter Barlerin a notamment évoqué des «assassinats ciblés» de l'armée au Cameroun anglophone. Ici, des soldats patrouillent à Bafut, dans le nord-ouest du Cameroun, en zone anglophone, le 15 novembre 2017.
© AFP

Yaoundé convoque l'ambassadeur des Etats-Unis et exprime « sa vive désapprobation » après que ce dernier a récemment accusé l'armée d'assassinats ciblés dans sa lutte contre les séparatistes anglophones, mais aussi d'avoir suggéré au président Biya de songer à son avenir. En cette année où est attendue une élection présidentielle, cette sortie du diplomate américain n'en finit plus d'agiter le sérail.

La démarche de l'ambassadeur américain « viole tous les usages diplomatiques en la matière ainsi que les règles de civilité et de droit », dit en substance Lejeune Mbella Mbella, ministre camerounais des Relations extérieures dans un communiqué lu ce mercredi 23 mai sur les ondes de la radio publique.

Le ministre qui a formellement convoqué le diplomate américain lui a reproché sa communication au terme d'une audience avec le président Paul Biya le 18 mai dernier. Sur les allégations « d'assassinats ciblés » portées contre l'armée dans sa lutte contre les séparatistes anglophones, le gouvernement les trouve infondées et met plutôt en avant ses propres pertes humaines et matérielles. L'armée, souligne le ministre camerounais, opère avec « professionnalisme et respect du droit humanitaire international ».

L'autre sujet de préoccupation du patron de la diplomatie camerounaise, ce sont les conseils dont l'ambassadeur américain s'est cru devoir formuler à l'endroit du président Paul Biya sur son avenir. Ainsi, l'ambassadeur américain « a été invité à respecter le peuple camerounais, notamment sa liberté souveraine dans le choix de ses dirigeants ». Et le ministre, un brin menaçant et ferme, a dit à son interlocuteur que « le pays ne se fera jamais imposer un candidat de l'extérieur ».

Article original

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici