Bénin: le nouveau code électoral inquiète l’opposition

0
118

Par RFI

Une rue du centre de Cotonou, la capitale béninoise (image d'illustration).
© RFI/Aurore Lartigue

Au Bénin, la Coalition pour la défense de la démocratie a tenu hier, jeudi 31 mai, un point presse pour faire part de ses inquiétudes. Cette coalition, née en avril 2018, regroupe les opposants au président Patrice Talon, dont notamment ses deux prédécesseurs Nicéphore Soglo et Yayi Boni. Les préoccupations de l'opposition vont du climat des affaires à la mauvaise gouvernance en passant par les atteintes à la liberté de la presse. Et parmi les points épineux, il y a la question du nouveau code électoral. Proposé par le gouvernement, il sera étudié à l'Assemblée en fin de semaine prochaine. Comlan Léon Ahossi, député et membre de la Coalition, estime que l'objectif de ce nouveau code est d'affaiblir l'opposition politique.

Le point le plus critique, c'est l'article qui dit que pour être candidat à une élection, il faut rester au pays de façon continue pendant un an. Comlan Léon Ahossi, député et membre de la Coalition 01-06-2018 – Par Gaëlle Laleix

Article original

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici