Ballon d’Or : Diouf dénonce les injustices envers les joueurs africains

0
48

L’ex-international sénégalais El-Hadji Diouf a récemment réagi au classement du Ballon d’Or lors d’une interview accordée à T’es de Dakar. Pour ce double ballon d’Or africain, Sadio Mané aurait dû être dans les dix premiers du classement.

« Sadio Mané mériterait de figurer au moins dans les dix premiers du classement », a-t-il défendu. A la grande surprise, l’attaquant sénégalais de Liverpool occupait 22e place du classement.

El Hadji Diouf semble avoir une idée concernant les motivations de ce classement. Pour lui c’est tout simplement une injustice envers les joueurs africains. Le fait pour Sadio Mané d’être un Noir justifie la raison pour laquelle il a été classé à ce niveau aussi éloigné.

« Être un Africain c’est un handicap, comment un Griezmann peut devancer Sadio Mané ou Salah ? ». Diouf pense que Salah aurait dû être dans les cinq premiers. L’Egyptien est venu sixième derrière Modric, Ronaldo, Griezmann, Mbappé et Messi.

Même si Diouf a défendu Sadio Mané, il n’a pas manqué de lui prodiguer quelques conseils pour être un gagneur: « Comme je l’avais dit au Ghana : gagner, c’est une mentalité. Je lui avais dit qu’il lui manque juste quelque chose. Je lui avais dit que le jour où il prendra son téléphone pour m’appeler, je lui dirai ce qu’il doit changer », a ajouté El Hadji Diouf.

Concernant les chances de Sadio Mané de remporter le Ballon d’Or africain, dont la cérémonie est prévue en janvier, El Hadji a indiqué : « Sadio Mané peut gagner, mais la concurrence avec Salah est rude. Je ne parle pas d’animosité. Le fait qu’ils jouent dans le même club (Liverpool), ne facilite pas les choses à Sadio. Salah n’a pas plus de talent que Sadio. Cette année Sadio peut l’avoir. Mais, Salah est un peu au-dessus. Tout de même l’écart s’est réduit entre les deux ».

 

Crédit photo: Dakarinfo

Ballon d'Or : Diouf dénonce les injustices envers les joueurs africains

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l’actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture. J’aime la lecture, les voyages et je suis un grand passionné de multimédias. Ma principale devise dans la vie, c’est faire le bien et éviter le mal. La priorité pour moi, c’est Dieu et mes différentes familles (biologique, professionnelle, et réligieuse). oscarborel@afrikmag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici