Ballon d’Or 2018 : Samuel Eto’o prend la défense de Sadio Mané

0
34

De passage au Sénégal pour assister aux awards de la CAF, Samuel Eto’o en a profité pour prendre part à la conférence de presse à laquelle participaient plusieurs légendes du football africain. Partageant la même opinion que l’ancien international sénégalais Habib Beye, Samuel Eto’o a indiqué qu’il ne comprenait pas comment Sadio Mané se retrouve à la 23e place dans le classement du ballon d’Or européen 2018.

Dans une récente vidéo relayée par nos confrères de BBC sur facebook, l’ancien attaquant du FC Barcelone se dit déçu par ce classement et indique néanmoins avoir une idée de la raison pour laquelle les joueurs africains sont mal classés dans la course au ballon d’or européen.

Eto’o explique que les acteurs africains sont les principaux responsables de cette situation. Alors que les autres pays et continents félicitent et ne cessent de couvrir leurs joueurs d’éloge, en Afrique c’est le contraire.

Les Africains n’ont pas cette culture de vanter les mérites de leurs footballeurs. L’ex-pichichi exhorte donc les Africains à bien vouloir copier cet exemple .

Samuel Eto’o a également commenté l’actualité politique sénégalaise. L’ex-international camerounais a déclaré qu’il souhaitait que le président sortant Macky Sal brigue un second mandat à la tête de l’Etat sénégalais.  Une déclaration qui n’a pas manqué de susciter plusieurs réactions des internautes sénégalais. Certains ont immédiatement recadré Eto’o en l’invitant à aller donner son opinion au Cameroun. D’autres n’ont pas manqué de préciser qu’il n’a pas le droit de vote pour se prononcer sur une telle question.

 

Crédit photo: afrikmag

Ballon d'Or 2018 : Samuel Eto'o prend la défense de Sadio Mané

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l’actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture. J’aime la lecture, les voyages et je suis un grand passionné de multimédias. Ma principale devise dans la vie, c’est faire le bien et éviter le mal. La priorité pour moi, c’est Dieu et mes différentes familles (biologique, professionnelle, et réligieuse). oscarborel@afrikmag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici