Au Maroc, les villes s’émancipent de l’administration

0
41

Chantier – mené par Casa Transport – des nouvelles trémies de la route de Rabat, dans la capitale économique. © casa transports

Casablanca a confié une partie de ses projets à sept sociétés de développement local. Un nouveau mode de gouvernance, également expérimenté à Rabat et à Tanger, qui a les avantages de la souplesse, mais pèche par manque de transparence.


Le 25 juillet, les 147 élus de la ville de Casablanca se sont réunis pour une session extraordinaire à laquelle le maire, Abdelaziz El Omari, du PJD, les avait conviés. Au menu du jour : la création de Casa Ressources, la nouvelle société de développement local (SDL). Ni les détails techniques concernant ce nouveau-né ni ses actionnaires ne sont pour le moment connus, mais l’on sait déjà que la municipalité va lui confier le recensement des biens et la gestion de ses ressources financières.

Une structure qui jouit certes de la souplesse du statut de société anonyme de droit privé, mais dont le capital doit être majoritairement détenu par des instances publiques, comme l’impose la loi. Six autres SDL sont actives dans la capitale économique, et une vingtaine à travers le pays, un modèle de gouvernance hybride – entre gestion directe et gestion déléguée – que tous les élus ne portent pas nécessairement dans leur cœur.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n’êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d’aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l’ensemble des articles sur le site et l’application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l’application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d’archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l’offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici