Antonio Guterres effectue une courte visite au Mali

0
156

Par RFI

Antonio Guterres s'exprime devant les forces de la Minusma à Bamako, à l'occasion de la journée internationale des Casques bleus, mardi 29 mai.
© MICHELE CATTANI / AFP

Antonio Guterres est arrivé à Bamako le 29 mai pour une visite de deux jours. Le Secrétaire général des Nations Unies voulait passer la journée internationale des Casques bleus, célébrée ce mardi, aux côtés des soldats de la paix de la Minusma. Accueilli à l'aéroport par le Président malien, il a aussi évoqué les préoccupations de l'ONU au Mali.

Avec notre correspondant à Bamako,

Avec plus de 70 soldats de la paix tués entre 2013 et 2018, la mission de l’ONU au Mali est la plus périlleuse des opérations actuelles des Nations unies. António Guterres tenait à venir ici pour « démontrer toute [sa] solidarité » à ces forces « qui travaillent dans des circonstances très difficiles, en faisant beaucoup de sacrifices, qui ont subi des pertes ».

Mais le processus de paix au Mali entre groupes armés et le gouvernement est une autre préoccupation du Secrétaire général. Il définit trois priorités : « La concrétisation totale des accords de paix », dont l’ONU a « l’espoir qu’ils nous donnent toutes les avancées qui ont été faites récemment ». Le deuxième chantier est celui des « élections. Des élections transparentes, facteur essentiel de légitimation d’un pouvoir démocratique ». Enfin, « le projet du gouvernement de sécurisation de la région centrale est un projet essentiel pour l’unité du Mali ».

L’hôte du Mali procède au cours de son séjour de 48 heures à une visite de terrain pour rencontrer les populations, mais surtout les femmes et les hommes qui travaillent au service de la paix.

Article original

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici