Amnesty International dénonce le sort réservé aux migrants par l’Etat israélien

0
116

Par RFI

Des migrants africains, devant le centre de rétention de Holot, en Israël, le 13 mars 2018.
© REUTERS/Amir Cohen

Amnesty International dénonce des transferts « cruels, forcés et illégaux » de demandeurs d'asile en Israël. Des transferts officiellement volontaires de migrants, Erythréens et Soudanais pour la plupart, vers l'Ouganda et le Rwanda, mais l'ONG estime dans son dernier rapport que le système d'asile israélien est « délibérément dysfonctionnel » et ne laisse aucune chance aux migrants.

En Israël, le taux de réponse positive aux demandes d’asile est inférieur à 0,5%. Martine Brizemur, la coordinatrice Israël/Palestine chez Amnesty International 19-06-2018 – Par Esdras Ndikumana

Article original

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici