Afrique du Sud: le ministre de l’Intérieur victime d’un chantage à la sextape

0
34

Le ministre de l’Intérieur de l’Afrique du Sud, Malusi Gigaba, a révélé qu’une vidéo contenant des informations “à caractère sexuel” circulait dans les milieux politiques et avait été utilisée pour du chantage et des tentatives d’extorsion à son encontre.

Gigaba a déclaré que la vidéo avait été volée de son téléphone portable et qu’il en avait été informé juste avant sa nomination au poste de ministre des Finances en mars 2017. Le ministre refuse de céder aux chantages des détenteurs de la sextape qui ont fini par la publier le dimanche matin.

Dans une série de tweets, Gigaba a déclaré que la vidéo avait été volée à travers un piratage téléphonique entre 2016 et 2017, et que son contenu n’était destiné qu’à être visionné par sa femme et lui-même.

« Cette vidéo [était] destinée uniquement à ma femme », assure-t-il.

Malusi Gigaba s’est rapidement excusé sur Twitter, avant de contre-attaquer. « J’espère que le pays va s’engager de manière constructive pour savoir s’il est juste de tolérer et de promouvoir l’invasion flagrante dans la vie privée d’autrui », a-t-il écrit.

D’après Malusi Gigaba, des détectives privés et les services de renseignements enquêtent.

Le fichier a fait des dégâts. Des milliers d’internautes sud-africains y ont déjà eu accès.

Afrique du Sud: le ministre de l’Intérieur victime d'un chantage à la sextape

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d’ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia.

feliciaessan@afrikmag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici